Les spectacles en salle du Festival de Jazz de Montréal à ne pas manquer cet été

By April 30, 2017 No Comments

C'était la semaine dernière que le Festival de Jazz de Montréal annonçait leur programmation en salle (payante). On y retrouve plusieurs belles trouvailles.

Pour beaucoup d’entre vous, le festival de Jazz de Montréal ça signifie Place des Arts fermée pendant deux semaines et des spectacles gratuits. Puisque si vous êtes comme moi et que vous n’aimez pas vraiment le style jazz. Alors, comme moi, vous n’êtes pas prêt à payer 80$ pour un spectacle de jazz dans la salle Wilfrid-Pelletier de Place des Arts … bien que ça soit un chef d’oeuvre.

Par contre, en passant à travers la programmation en salle, on s’est rendu compte qu’il y a beaucoup de choses qui sont très intéressantes et qui valent le détour. Voici donc tous les spectacles qui, nous croyons, sont essentiels pour tous amateur de musique.

Thievery Corporation

Le célèbre duo de Chicago offre sur ce dernier album, The Temple of I & I, la même recette miraculeuse dont tous les accros de downtempo, lounge, trip hop, dub et de voix planantes raffolent, mais avec cette fois une bonne grosse bouffée de reggae aspirée au plus profond de la Jamaïque. Ça fleure bon le soleil ! Pour moi, leur album Saudade est tout simplement un chef d’oeuvre.

1ER JUILLET, 19 H 30 – Salle Wilfrid-Pelletier – PdA
62,25 $ à 88,75 $, taxes et frais inclus
Achetez des billets

Feist avec Charlotte Day Wilson

Après une absence qui nous a semblé interminable, l’étoile de la planète indie sort du silence. Elle nous avait laissé le goût sauvage de son sublime Metals en 2013… La revoici avec la sortie très attendue de son dernier album dont le sensuel et intime single Pleasure donne le ton. En première partie, la langoureuse pop R&B de Charlotte Day Wilson.

4 JUILLET, 19 H 30 – Salle Wilfrid-Pelletier – PdA
57,25 $ à 78,75 $, taxes et frais inclus
Achetez des billets

Matt Holubowski avec Helena Deland

Probablement que la plupart d’entre vous avez déjà eu la chance de voir M. Holubowski dans la denière année. Si non, c’est votre chance et c’est avec Helena Deland en plus. Paru à l’automne 2016, Solitudes, le deuxième album de Matt Holubowski, remporte rapidement un énorme succès critique et populaire.  Sur scène, les chansons directement inspirées de ses riches expériences de voyage prennent tout leur sens, portées par le charisme de l’artiste. Entouré de 4 musiciens d’exception, Matt présente un spectacle à son image : vrai, délicat et introspectif. À ne pas manquer!

8 JUILLET, 20 H – Théâtre Maisonneuve – PdA
37,75 $ à 49,25 $, taxes et frais inclus
Achetez des billets

Bob Dylan and His band

Le dernière fois que j’ai vu Bob Dylan je me suis dit: “ça n’a pas de bon sens qu’il fasse encore des spectacles à son age et il n’a plus de voix.” Ça c’était en 2010 je crois, il reviens au Centre Bell en 2017 avec un nouvel album. Il lançait récemment son 38e album studio, Triplicate, qui propose 30 nouveaux enregistrements de chansons classiques américaines.

Si vous n’avez pas encore vue cette légende vivante c’est peut-être votre dernière chance. Par contre, je dois vous prévenir, ça ne sera pas votre spectacle de l’année.

30 JUIN, 20 H – Centre Bell
62,50 $ à 137,50 $, taxes et frais inclus
Achetez des billets

Charles Bradley

Lui aussi c’est un autre qu’on a vu souvent de passage à Montréal. Mais on ne l’appelle pas le “Screaming Eagle” de la Soul pour rien. Si vous ne l’avez jamais vu à l’oeuvre ne ratez pas cela. Avec ses Extraordinaires, il fera exploser la salle avec les compositions de Changes (2016).

4 JUILLET, 20 H 30 – Métropolis
41 $ à 45 $, taxes et frais inclus
Achetez des billets ici

San Fermin avec Groenland

Un très gros programme double! On quitte le sol en direction d’une vaste soirée pop orchestrale. Première escale avec San Fermin, un groupe étrange et envoûtant de Brooklyn : un pianiste, deux chanteuses du groupe Lucius et un baryton. On poursuit avec le groupe montréalais Groenland qui présente A Wider Space, un 2e album aux sublimes envolées.

7 JUILLET, 20 H 30 – Métropolis
36 $ à 40 $, taxes et frais inclus
Achetez des billets ici

BROS

Avec BROS, leur nouveau projet, les frères Currie des Sheepdogs mettent de côté licks de guitares fuzzées et son classic rock pour exprimer leur amour de la pop accrocheuse, du vieux funk style Sly & The Family Stone et de la tropicália brésilienne. On est accroché et ça vaut le détour!

8 JUILLET, 22 H – Club Soda
33,25 $ à 35,25 $, taxes et frais inclus
Achetez vos billets ici

Charlotte Cardin (3x)

J’adore vraiment ce que Charlotte Cardin fait, elle mérite pleinement le succès qu’elle a aujourd’hui. Mais est-ce qu’elle va remplir trois soirs au Métropolis, là est la question ? Si oui, alors ça sera sans contredit l’artiste alternatif le plus en vue de Montréal ces jours-ci.

30 JUIN, 20 H 30 / 1ER JUILLET, 20 H 30 / 2 JUILLET, 20 H 30 – Métropolis
33 $ à 37 $, taxes et frais inclus
Achetez des billets ici

Tous les spectacles au Savoy du Métropolis

Pour tous les gens friants de découvertes musicales, le Savoy du Métropolis a cette année l’une des programmation les plus aléchante. Une série nichée dans la plus stricte intimité du Savoy : Les Concerts intimes à 19 h.

29 et 30 juin / Aliocha, Eleven SongsUn rock suranné et élégant aux accents americana : le prochain phénomène débarque avec son premier album.

1er et 2 juillet / Puma Blue — Judicieux mélange de jazz, de soul et de trip-hop, ce jeune Londonien est LA belle découverte de l’équipe de programmation cette année.

3 et 4 juillet / Harfang — Mené par Samuel Wagner, chanteur-guitariste à la somptueuse voix haut perchée, le quintette de Québec livre ses chansons aériennes, berceuses apaisantes dans un mode folk indie.

5 et 6 juillet / Gabrielle Shonk — Découverte à La Voix 2014, cette bachelière en jazz a fait mouche sur Spotify avant d’être repérée par Universal. La voici avec sa voix superbe et son premier disque.

7 et 8 juillet / Siv Jakobsen — Petite merveille folk débarquée tout droit de Norvège, Siv Jakobsen regorge de trésors mélancoliques et romantiques sur de fines notes de piano ou de violoncelle.

Ça fait beaucoup de choses, mais je vous garantis que vous en aurez pour les yeux et les oreilles. Bon festival à tous!

About Martin Bertrand

Founder and director of Shoeclack - He loves a bit too much everything about music festivals!