By August 29, 2014 No Comments

C'était hier le coup d'envoi de la douzième édition du Festival de musique émergente en Abitibi-Témiscamingue (FME). Résumé exaustif d'une soirée à la hauteur de la réputation du festival.

15h33: Arrivé à la salle de presse. En plus de la bière gratuite, cette table nous accueille:

photo

C’est pour ce genre de détails que tout le monde aime et revient au FME.

16h07: On arrive pile à l’heure pour le spectacle intime de Philippe Brach dans la cours d’un charmant magasin de cuir. Le concert est gratuit, mais pour entrer, il faut avoir une carte Desjardins. Grosse commandite qui offre aussi aux spectateurs une bière par personne.

Shout Out à monsieur Brach, qui était si à l’aise, qu’il ne portait plus ses chaussures:

photo (1)

Shout Out à la soudaine myopie de Félix HT durant le spectacle:

imagejpeg_2

Shout Out aussi à la déco de l’accueil du FME, genre ça:
photo (3)(Un bar fait en cassettes!!!)

18h20: Après quelques bières, on se dirige vers l’évènement majeur de la soirée d’ouverture: le traditionnel méchoui GRATUIT.

Ça avait l’air bon:
photo (6)

C’était bon:
photo (4)

20h13: Je me rend compte que je trippe sur le nouvel album de David Giguère. Casablanca, ça torche live.
FME_David Giguère_Shoeclack_740

21h27: Toute la foule groove sur Nos Corps durant le concert de Jimmy Hunt.

FME_Jimmy-Hunt_Shoeclack_740

23h37: Shout Out à Optimus Prime qui chante pendant le show de Miracles. Questionnement existentiel: est-ce qu’un Transformer peut vraiment chanter? Tsé c’est comme un robot…
photo (5)

Cette première soirée ne s’est pas fini si tôt, mais mon état ne m’a pas permis de prendre d’autres photos pertinentes. Je me reprends demain, c’est promis xo

 

About Colin Côté

UQAM student in journalism I blog for Shoeclack and do many other things.